En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Tables Rondes

Les tables rondes industrielles abordent des sujets d’actualité, des questions clés et donnent lieu à un débat ouvert et pratique entre intervenants et participants.

Drone et surveillance.

Quelle place pour la mesure ?

Plus de détails

Bien que ces engins mobiles automatisés conservent toujours une connotation militaire ou de loisir de nombreuses applications civiles émergent. Portée par un cadre législatif favorable, l’utilisation des drones s’est démocratisée dans l’industrie car de nombreuses utilisations sont possibles : inspection d’installations, cartographie, surveillance…. En effet, de par leur capacité à acquérir des données précises et exhaustives sans perturber l’exploitation industrielle les drones se positionnent comme un outil performant au service des métiers de la surveillance et de la maintenance. En pleine émergence, le marché des drones fait quotidiennement l’objet d’innovations techniques et technologiques tant au niveau des plateformes (drones plus sûrs et automatisés) que des capteurs et du traitement des données acquises. Mais concrètement dans cet écosystème quelle est la place de la mesure ? Et de la confiance que l’on peut lui accorder ?

Mesure et déclaration de conformité.

La nouvelle vision de l’ISO 17025

Plus de détails

Attendue pour cette année, la nouvelle version de la norme ISO/IEC 17025 ne va pas introduire de modifications radicales des exigences sur le plan technique (donc pour la qualité des essais) ; cependant elle tente de répondre à un certain nombre d’insuffisances par rapport à la version actuelle. Le chapitre 5.10 « Reporting of results » est l’un des chapitres pour lequel des modifications étaient considérées comme nécessaires, en particulier concernant les incertitudes de mesure et leur utilisation pour prononcer la conformité. Les discussions s’articuleront autour de trois mots-clés : déclaration de conformité, règle de décision et approche risque. Seront présents des représentants des pouvoirs publics, des prescripteurs privés pour aborder la règlementation, les normes et les spécifications propres. Les besoins des industriels demandeurs d’essais, utilisateurs d’équipements de mesure pour les laboratoires d’étalonnage … seront également au cœur des discussions.

Mesure dynamique et usine du futur.

l'atout métrologie !

Plus de détails

L’usine numérique est une usine intelligente, flexible, automatisée et interconnectée. Le produit est tracé et exploité au maximum tout au long de sa fabrication en fonction de ses caractéristiques, particularités… Il est donc nécessaire de le faire communiquer (Smart Product) avec les machines. Cette communication passe donc par des capteurs, automates…, c’est-à-dire par un processus de mesure complétement intégré et interconnecté. L’ensemble des scénarii possibles peut être simulé pour faire converger les informations vers les paramètres de réglage optimum.
La mesure devient aussi dynamique, c’est-à-dire que l’on mesure en flux de production, la pièce pouvant aussi être contrôlée en mouvement.
Cette révolution industrielle correspond à un aménagement de l’industrie actuelle par le biais des nouvelles technologies. La reconception du mode de production passe aussi par la personnalisation des produits, la production « bien du premier coup » de plus petites séries, voire de produit unique. Ceci est possible grâce notamment à l’exploitation du flux de mesure (Big data) mais aussi par une interaction numérique entre l’homme et son produit. La métrologie devient proactive au cœur de la production et permet son optimisation.
La réactivité de l’usine numérique interconnectée permet donc la personnalisation des produits, le développement des innovations et le développement de la créativité. Dans ce contexte, la fabrication additive est actrice de premier rang et devient une des images de cette usine du futur.

L’objectif de cette table ronde est de montrer l’apport et l’intérêt de la métrologie et de la maîtrise de ses mesures dans l’usine du futur. Les experts vous donneront leur point de vue et exposeront des exemples concrets.

La métrologie pour l'industrie pharmaceutique

 

Plus de détails

La qualité des médicaments, et donc la santé des utilisateurs, repose en partie sur la qualité des mesures effectuées tout au long de leur processus de fabrication. Ces mesures sont effectuées à chaque étape de la fabrication pour garantir la maîtrise des procédés et le respect des paramètres critiques définis lors de la validation, mais aussi au laboratoire sur les matières premières, les articles de conditionnement et les produits finis.
En fonction de la taille de l’entreprise, la maîtrise de ces mesures peut passer par l’existence d’une fonction métrologique interne à l’entreprise ou l’externalisation de tout ou partie de ces opérations.
Cette table ronde propose de réunir des responsables de fonctions métrologiques de sites pharmaceutiques, des responsables de métrologie de laboratoire de contrôle et des prestataires de métrologie pour échanger sur les problématiques à résoudre et les solutions envisageables afin de garantir la maîtrise des mesures en production et aux laboratoires.

Quel progrès en mesure à l'échelle nano ?

 

Plus de détails

Les produits commerciaux contenant des nanomatériaux font déjà partie de notre vie quotidienne et de nouveaux produits ayant des spécificités innovantes entrent régulièrement sur le marché. En effet, les industriels utilisent les propriétés originales et les changements de comportements qui apparaissent lorsque les dimensions caractéristiques des matériaux sont inférieures à 100 nm : l’incorporation de nano-charges dans des polymères révolutionne les composites, les transistors au graphène sont une alternative crédible à la micro-électronique post « loi de Moore », les nanoparticules sont utilisées en médecine comme dispositifs de vectorisation de médicaments, comme traitement thérapeutique ou encore pour améliorer le contraste en imagerie… Cependant, tous les acteurs pointent le manque de métrologie comme un frein majeur au développement de ce domaine industriel. Pour cause, le partage d’informations relatives aux caractéristiques des matériaux par les vendeurs et les acheteurs est crucial pour assurer la fourniture d’un matériau d’une qualité à même de garantir l’efficacité du traitement en aval ou d’assurer, d’un lot à l’autre, des performances constantes du produit final. Il est nécessaire de définir les paramètres fondamentaux caractérisant les propriétés de ces matériaux qui influent sur leurs performances ainsi que les techniques de mesures et les méthodes appropriées.
Cette table ronde aura pour objectifs à travers plusieurs témoignages sectoriels de répondre aux questions clés suivantes :
  • La métrologie est-elle un élément structurant d’une future filière industrielle des nanotechnologies et nanomatériaux ?
  • Comment la mesure est-elle aujourd’hui intégrée sur toute la chaîne de valeurs ?
  • Comment poser les bases d’une nanométrologie au service des différents secteurs industriels concernés ?

Quelle mesure pour la qualité de l'eau ?

 

Plus de détails

Entre terre et ciel, la même eau est en circulation permanente depuis des milliards d’années. Issu de ce cycle perpétuel, cet élément nécessaire à la vie est, une préoccupation perpétuelle et croissante de l’Homme. Du captage à l’acheminement au domicile, en passant par l’assainissement et le suivi des milieux naturels, la qualité de l’eau est l’objet de la plus grande surveillance au Monde.
Cette surveillance de la qualité de l’eau, qu’elle soit réalisée sur le terrain, en usine, sur le réseau, en station d’épuration ou en laboratoire repose sur des mesures constantes de paramètres bactériologiques, chimiques, organoleptiques et des indicateurs de radioactivité.
Si certains sont historiques, notre mode de vie et l’évolution des technologies de mesures font que de nouveaux paramètres dits émergements et de nouvelles méthodes de mesures apparaissent chaque trimestre.
L’objectif de cette table ronde est de montrer l’apport et l’intérêt de la mesure et de ses évolutions dans la surveillance de la qualité de l’eau. Les experts vous donneront leur point de vue et exposeront des exemples concrets.